40 ans pour Fukushima


40 ans !!! Rien que ça, pour démanteler la centrale nucléaire de Fukuhima. voilà, après three mile island, Tchernobyl et d'autres "incidents" le bilan de la dernière catastrophe du nucléaire "civil". Parions qu'il ne s'agit là que d'une évaluation basse, hors gestion des déchets bien sur !
Pendant de ce temps, observons les myriades de lampadaires urbain qui éclairent le ciel, les millions d'ampoules destinées à illuminer d'autres millions de panneaux publicitaires, les milliards d'appareils ménagers en veille et vous aurez une image des économies d'énergie possible sans nuire à notre confort, bien au contraire !
Que l'on ne raconte pas d'histoire, les arbres ne sont jamais montés jusqu'au ciel ; la production infini d'énergie est un leurre donnant au citoyen lambda bonne conscience pour le dédouaner de toute responsabilité personnelle (je paye donc j'ai le droit de gaspiller du courant !). De toute façon, même le nucléaire connaitra, au même titre que le pétrole, une phase de déclin liée à la raréfaction puis au tarissement de l'uranium.
Les discours de convenance et autres mensonges destinés à rassurer le public sur la sécurité liée aux installations nucléaires ne prennent plus. Si la France n'a heureusement jamais connu d'accident majeur à ce jour, elle n'est pas a l'abri des contingences météorologiques, sismiques, d'une erreur humaine, ou d'un acte malveillant. Les conséquences de telles catastrophes devront être gérer pendant des décennies, puis les déchets pendant des siècles.
Espérons que nos successeurs sauront gérer notre égoïsme et notre triste héritage avec le même zèle que nous avons mis à saloper la planète...




-->
cliquez sur l'image pour accéder à la dépêche de l'AFP




Blog Widget by LinkWithin