illusion





 





Tu n'es pas ce que je vois, 
 
mais seulement l'image que forge 

mon esprit et mes sens... 

l'automne d'Arcimboldo



Le nom d’Arcimboldo est presque devenu synonyme de ces tableaux fantastiques qui de loin représentent des personnages en buste, de face ou de profil mais qui de près ne sont qu’un assemblage d’éléments variés : fleurs, fruits, légumes, ustensiles de toutes sortes.





Michel Serres le progrès humain passe par l'altruisme



Michel Serres explique pourquoi le progrès humain passe par la protection des faibles, par la misère et non pas la richesse, par la faiblesse et non pas la force, par la fragilité et non pas la puissance.


sagesse du chat





Je suis mon maître dans cette retraite heureuse, là où je me sens chez moi, là où je peux goûter le silence, les nuits étoilés, les herbes folles où se cachent insectes et lézards, là où le temps n'a plus de prise et se perd dans les méandres des paysages séculaires, là où je me suffit à moi-même...

Si les hommes savaient qu'il n'est besoin que de si peu pour être heureux... Mais pour l'instant, je garde mon secret car vous n'en êtes pas digne...



la méridienne verte





Le méridien de Paris matérialisé par des arbres sur les 1300 km d'un bord à l'autre du territoire national, c'était un sympathique projet pour célébrer le passage en l'an 2000. On ne s'en plaindra pas, car on ne plante jamais assez d'arbre !



video

Ici, une borne marquant le méridien de Paris dans un village de l'Aude, qui a eu l'excellente idée d'associer un coin pique nique..






citation histoire Balzac



Il y a deux histoires : l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements.
Balzac


Jaurès, naissance d'un géant




Le 16 août 1892 à Carmaux, deux mille mineurs se révoltent parce que l’un des leurs, élu maire socialiste de la ville, a été licencié par le propriétaire de la Compagnie des Mines, le noble et monarchiste marquis de Solages. Jeune normalien de 34 ans, professeur agrégé de philosophie, élu député puis battu, Jean Jaurès choisit alors le camp des opprimés durant cette grève. En devenant l'élu des pauvres et des exploités, il s'impose bientôt comme l'incarnation d’un socialisme républicain et internationaliste…



chat




Il n'a pas besoin de parler, car son regard est l'expression même, et, lorsqu'il vous suis dans votre refuge, loin des aléas du monde, il semble comprendre aussi bien que vous tout l'avantage d'être au-delà du tumulte...


concert du 14 juillet 2014



Toujours un magnifique rendez-vous, ce concert du 14 juillet, dans un Paris qui a revêtu ses plus beaux atours.


Le programme :


Hector Berlioz : La Damnation de Faust (Marche de Rákóczy)
Gaetano Donizetti : La Fille du régiment (Salut à la France – Pour mon âme) avec Olga Peretyatko, Juan Diego Flórez et le Chœur de Radio France
Georges Bizet : Carmen (Avec la garde montante) avec la Maîtrise de Radio France
Giuseppe Verdi : Aida (Celeste d’Aida) avec Piotr Beczala
Gottfried Heinrich StöLzel (Bist du bei mir) : avec Natalie Dessay et Laurent Naouri
Edward Elgar : Pomp and circumstance (Marche n°1) avec le Chœur de Radio France
Francçois-Adrien Boieldieu : La Dame blanche (Ah quel plaisir d’être soldat) avec Juan Diego Flórez
Giacomo Puccini : Tosca (E lucevan le stelle) avec Piotr Beczala
Léo Delibes : Lakmé (Viens Malika... Nous appelle ensemble) avec Olga Peretyatko et d’Elīna Garanča
Richard Wagner : Die Walküre (La chevauchée des Walkyries)
Umberto Giordano : André Chenier (La Mamma morta) avec Anna Netrebko
Jacques Offenbach : La Grande duchesse de Gerolstein (Ah que j’aime les militaires) avec Elīna Garanča et le Chœur de Radio France
John Williams : Star Wars
Michel Legrand : Les Parapluies de Cherbourg (J’avais tellement peur de ne pas te trouver) avec Natalie Dessay et Laurent Naouri
Piotr Ilitch Tchaïkovski : Ouverture 1812 (Final)
Hector Berlioz : La Marseillaise, avec tous les chanteurs solistes, le Chœur et la Maîtrise de Radio France

vie




 





Au sein du grand édifice de la vie, 
la fleur, l'insecte, le vent, 
sont les notes qui donnent 
au monde son souffle et son sens. 

Il n'y a pas de petit rôle...

Le jour d'après à court de pétrole




Docu-fiction de l'émission "Le jour d'après" du National Geographic : que se passerait-il si l'extraction du pétrole devait brutalement cesser suite à l'épuisement des réserves ?

Une fiction pas si réalise que ça, car la pénurie de pétrole (irrémédiable, le pétrole n'étant pas une ressource infinie) se fera au long cours et sera gérée sur les prochaines décennies (la fin du pétrole est estimée aux alentours de 2060 ou 2070, dans le meilleur des cas).



Tout est déjà là





La beauté réside dans le total abandon de l’observateur et de l’observé, et cet abandon de soi n’est possible qu’en un état d’austérité absolue. Ce n’est pas l’austérité du prêtre avec sa dureté, ses sanctions, ses règles, son obédience; ce n’est pas l’austérité des vêtements, des idées, du régime alimentaire, du comportement; c’est celle de la simplicité totale, qui est une complète humilité. Il n’y a, alors, rien à accomplir, aucune échelle à grimper, mais un premier pas à faire, et le premier pas est celui de toujours.

Krishnamurti




Le mystère du manuscrit Voynich




Qui est l’auteur du fameux "manuscrit de Voynich", rédigé dans une langue inconnue et illustré de dessins énigmatiques, connu en Europe depuis le XVIIe siècle ?

C’est l’un des documents les plus mystérieux du monde. Apparu en 1666, rédigé dans une langue inconnue et illustré de dessins énigmatiques, le fameux "manuscrit de Voynich" (du nom du libraire new-yorkais qui l’acheta en 1912 en Italie) occupe les spécialistes du décryptage depuis plus d’un siècle.
Le doit-on à Roger Bacon, le grand savant du XIIIe siècle, ou à Jacobus de Tepenec, alchimiste à la cour de Rodolphe II de Habsbourg ? Contient-il la recette de la fontaine de Jouvence ou celle de la pierre philosophale ? S’agit-il tout simplement d’une mystification ?

Les meilleurs décrypteurs de l’armée américaine n’ont pas trouvé davantage de réponse à ces questions que les spécialistes de langage codé du Vieux Continent. À l’université de Yale, qui détient aujourd’hui le mystérieux volume, on tente le déchiffrage à partir d’études scientifiques sur sa composition chimique, l’âge du papier et de l’encre... D’après les résultats, l’ouvrage est beaucoup plus ancien qu’on ne l’imaginait... 



 

L'intégralité du manuscrit : 



vide





survivre au jour J




Les officiers de marine alliés reçoivent, le 10 avril 1944, la confirmation d'un débarquement au nord de la France et plus précisément sur les côtes de Basse-Normandie. L'opération de transport des hommes et du matériel à travers la Manche, nom de code Neptune, est supervisée par le commandant en chef de la flotte alliée : l'amiral Bertram Ramsay.

Dans un premier temps, quatre secteurs de plages sont choisis, situés en les rivières Vire et Ornes dans la région Calvados et désignés par un nom de code spécifique : Omaha, secteur américain, Gold, Juno et Sword, secteurs anglo-franco-canadiens.

Mais très rapidement, le général anglais Bernard Montgomery informe le haut-commandement allié que la capture de Cherbourg est une priorité pour le bon déroulement de cette opération, sachant qu'il est le port en eau profonde le plus proche de ces quatre plages d'invasion. Il souhaite voir la création d'une cinquième plage de débarquement, située à l'ouest d'Omaha, directement au sud de Cherbourg, dans la région du Cotentin : c'est la naissance du secteur de plage Utah, qui sera sous la responsabilité des Américains.

La suite sur le site : http://www.dday-overlord.com/



 

 
Cliché du photographe de guerre Capa, vers 07h15 sur Omaha beach


Blog Widget by LinkWithin