nos derniers pelerins






Lorsque nos témoins visuels disparaitront à leur tour, ne restera sur nos tombes que le peuple chat. Amis des poètes, maitres des ténèbres, ils hanteront les lieux de nos sépultures, apportant une touche amicale, un brin de tendresse dans ces endroits arides où notre mémoire est dissoute dans les arcanes du temps....


Chats des cimetières, vous serez nos derniers pèlerins, sans conscience réciproque de notre présence, vous savez jouer de l'art d'amadouer le visiteur, afin qu'il s'attarde un peu plus sur les derniers vestiges, nos dernières pensées sur épitaphe...



2 commentaires

comprendre a dit…

Ils doivent s'y plaire dans les cimetières : calmes, relativement peu de monde, des espaces ordonnés. Ce sont eux qui veilleront sur nos "traces" alors ? J'ai un doute pour ce qui me concerne puisque j'envisage plutôt l'incinération ;) A Orléans aussi il y a une association du chat libre, ils s'occupent des chats errants selon le même principe que celui expliqué pour Montmartre.

8 juin 2011 à 00:23
Cratès a dit…

Les chats veilleront sur ton urne ! C'est vrai que ce sont des endroits bien adaptés pour nos amis.
Heureusement qu'il y a une foule d'associations pour veiller sur nos félins abandonnés. Comme j'aime à le dire, le chat est d'utilité publique.

9 juin 2011 à 14:26
Blog Widget by LinkWithin