stressé ? adoptez un chat !




Surmené, insomniaque, stressé ? Un remède qui fera au moins deux heureux : adoptez un chat !




Plusieurs études confirment donc ce que nous savions par expérience, avoir un chat permet de relativiser bien des choses (on lui passe tout ou presque), contribue au bien-être, et agit comme un puissant antistress.




Un article du site "terrafemina" (bon ok, j'ai changé juste un petit quelque chose, mais c'est pour la bonne cause !)

Ronron thérapie : les vertus du chat contre le stress, l'hypertension et l'insomnie


Les ronronnements de chats auraient des vertus thérapeutiques contre le stress, l'insomnie ou l'anxiété, assure Jean-Yves Gauchet, vétérinaire à Toulouse. Mais selon d'autres adeptes de la ronron thérapie, celle-ci permettrait aussi de réguler la tension artérielle ou encore de booster les défenses immunitaires.


Contre le stress, l’insomnie ou l’anxiété, il existerait un traitement au poil. Selon, Jean-Yves Gauchet, vétérinaire à Toulouse le ronronnement des chats « apaise » et agit comme « un médicament sans effet secondaire » : « Quand l'organisme lutte contre des situations pénibles, comme le stress, le ronronnement du chat émet des vibrations sonores apaisantes et bienfaisantes, un peu comme la musique », a-t-il expliqué à l’AFP. Ainsi nous percevons ses ronronnements par les tympans, mais aussi par des capteurs présents sur la peau, qui transmettent des messages de bien-être à notre cerveau. « C'est le premier signal que la mère envoie à son petit, un appel de reconnaissance et d'apaisement qui fonctionne aussi avec l'homme », a affirmé le vétérinaire.

Des vertus déjà utilisées dans les maisons de retraite ou dans les bars à chats au Japon, des lieux où chacun peut venir se détendre en caressant un chat et en buvant une tasse de thé. Et selon certains adeptes de ce « médicament », les vertus des ronronnements iraient même encore plus loin : « C'est un puissant antistress, régulateur de la tension artérielle, boosteur des défenses immunitaires et un soutien psychomoteur », selon Véronique Aiache auteur de « La ronron thérapie ». En France, les chats seraient près de 11 millions dans les foyers.




A lire sur ce sujet :


Les bienfaits thérapeutiques d'un chat de compagnie, un article du siteWamiz (cliquez ici)

 

 



~ Participation au budget national de la santé.
~ Qualité de vie.
~ Bien-être.
~ Confiance en soi.
~ Enfants.
~ Education.
~ Attraction touristique.
~ Dynamisation des employés.
~ Médiation sociale.
~ Résistance pour ne pas être malade ou allergique aux substances naturelles.
~ Cœur, système cardiaque et circulation sanguine.
~ Os et ronronnement.
~ Hôpitaux et maisons de retraite.
~ Convalescence.
~ Soutien aux personnes en deuil.
~ Âme soeurs des solitaires.
~ Inspiration d'artistes.
~ Rire.
~ Ils nous font faire de l'exercice.
~ Chats sauveteurs.
~ Protection des fruits et potagers du jardin.
~ Symbiose avec les populations d'oiseaux préférés.
~ Repousseurs de rongeurs.
~ Mangeurs d'araignées, de mouches et de moustiques.
~ Décoration.


 

2 commentaires

Doline a dit…

Tout a fait d'accord!!!! Vive la ronrontherapie. J'ai écrit un article la concernant sur mon blog!

Mais c'est bien réel, le bien fou que me procure le ronron de mes chats.... Sa détend, déstresse, apaise.... et puis ça fait naître une réel complicité entre eux et mois.

;-)

21 janvier 2013 à 13:50
Cratès a dit…

C'est une réalité, le chat est vraiment d'utilité publique !

21 janvier 2013 à 19:52
Blog Widget by LinkWithin