être




La vie passe comme un éclair, entre les deux rives des ténèbres,
entre l'avant moi et l'après, la lumière jaillit de l'ombre...
Éveil de la conscience du grand Tout, nous courons ailleurs pour trouver la source,
cachée par les images du monde, alors que nous croyons que tout était matière,
il n'y a que vide et formes, éphémères au yeux de l'univers
le fils de l'homme n'a pas de lieu où reposer sa tête,
car il est ce lieu inétendu...
Éveillé, il peut alors s'asseoir,
car il n'attend plus rien ni personne,
goûtant cette plénitude dans chaque œuvre du monde.
Au soir de sa vie, il aura consumé chaque instant qui ne passe pas,
car lui et le monde ne font qu'un...








Alors Brahma dit: "Voici ce que nous ferons de la divinité de l'homme: nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c'est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher."


Blog Widget by LinkWithin