42 ans déjà




"Nous sommes venu en paix pour toute l'humanité"


42 années ont passé, la paix sur Terre s'est éclipsé, rien n'a changé depuis la guerre du feu. Notre planète est de moins en moins bleue, les stars sont issus du monde du futile et du clinquant, les rêves sont ailleurs et nous sommes passés de la vie à la survivance. Le monde est devenu finis.
2011 et les hommes sont toujours esclaves des préjugés religieux, des superstitions. Bref tout ne tourne plus bien rond.
Il est grand temps de s'asseoir et de s'accorder quelques heures de réflexion sur le sens de notre vie, sur ce que nous voulons vraiment, d'abolir les peurs artificielles, de tourner la page....



2 commentaires

comprendre a dit…

> sur ce que nous voulons vraiment

Il faut croire que "ce que nous voulons vraiment" c'est la croissance et la prospérité, quel qu'en soit le prix. Du point de vue de la masse en tout cas.

Difficile de dissocier prospérité et paix, il me semble : les conflits de demain se préparent dans la misère (des autres pour ce qui nous concerne). Je crains que les données du problème soient complexes : basiquement "croissance = prospérité = destruction de l'habitat = paix".

7 août 2011 à 11:11
Cratès a dit…

oui, c'est une alchimie très complexe, mêlée d'intérêts contradictoires. Pas facile, surtout vu l'état de conscience global et le peu de remise en question personnelle !

8 août 2011 à 01:20
Blog Widget by LinkWithin