Rome, la cité des chats sauvages



Rome est la ville des chats. On estime à plus de 4000 les colonies de félins - la plupart ne dépassant pas quatre ou cinq individus - qui hantent les ruelles, parcs, jardins et sites archéologiques de l'antique cité. Tous ces animaux seraient les descendants des chats rapportés des grandes campagnes d'Egypte et du Moyen-Orient (lutte contre les rats). Ces félins sauvages, livrés à eux-mêmes en milieu urbain, constituent une curiosité touristique certes, mais pas uniquement.

Les spécialistes qui les étudient ont noté que les chats romains ont développé une structure sociale bien spécifique, avec un fonctionnement proche de celui des lions. Les femelles forment le noyau du groupe, élevant leurs petits à plusieurs. (source : « l'internaute »)



partie 1 :

video 
 Cliquez en bas à droite de la vidéo pour l'agrandir

partie 2 : 

video
 Cliquez en bas à droite de la vidéo pour l'agrandir

partie 3 : 

video
  Cliquez en bas à droite de la vidéo pour l'agrandir
 


 Rome, protecteur officiel des bêtes...et donc des chats, ICI


Blog Widget by LinkWithin