koan




Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as.

Koan zen



2 commentaires

comprendre a dit…

Chez les bouddhistes il y a cette idée que l'homme crée son propre malheur en subissant son insatisfaction de ne pouvoir satisfaire tous ses désirs. Limiter le désir d'accumuler les biens ou les richesses, par exemple, limite l'insatisfaction et contribue au bonheur. A rapprocher de la société de consommation qui, elle, pousse à toujours plus d'achat (pub, mode, masse) et, pourquoi pas, à rapprocher de la consommation outrancière d'anti-dépresseurs dans notre pays.

8 août 2015 à 13:31
Cratès a dit…

Bien vu ! Surconsommation de trucs inutiles et consommation excessive d'anti dépresseur dans notre pays. Le bonheur n'est pas dans les objets, mais bien en nous, et une façon être, et non d'avoir !

9 août 2015 à 18:27
Blog Widget by LinkWithin