connaissance



Un sage prit la parole et dit :

« Un vieil homme à l'apparence misérable, mendiant sa vie, s'avançait dans les rues d'une ville. Personne ne lui prêtait attention. Un passant lui dit avec mépris : « Que fais-tu ici . Tu vois bien que personne ne te connait. »

L'homme pauvre regarda calmement le passant et lui répondit : « Que m'importe ? Je me connais moi-même, et cela me suffit. C'est le contraire qui serait une horreur : que tous me connaissent, et que je m'ignore ».


Tiré de « âme du monde » de Frédéric Lenoir.





On parle ici, bien sur, du sens ontologique, celui de l'identité réelle, sans image, et non du faux ego de commodité sociale (nous ne sommes ni un nom, ni un état social...)
Blog Widget by LinkWithin