je suis le seigneur du rocher



Merci à JCG...



Retour sur le vendredi noir.

Par Gabriel Combris/23 novembre 2017 (source ici)

Cher lectrice, cher lecteur,

Aujourd’hui, c’est vendredi Noir. « Black Friday » en anglais.

La grande journée annuelle des promotions et des soldes qui « tabassent », LE jour qui « explose les prix », celui du « grand massacre des étiquettes », etc.

Cette année pour la première fois, cette journée de « surconsommation » assumée, qui existe depuis les années 1960 aux Etats-Unis et qui s’est exportée récemment en Chine (17 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 16 heures pour le seul site internet alibaba .com le 11 novembre dernier…), débarque en France.

Tadam, yahou, wahou…préparez-vous à un concerto de tambours et trompettes…

Ca va dégommer ! Les consommateurs vont pouvoir se gaver à prix réduits de produits dont ils n’ont, la plupart du temps, pas besoin. Les spécialistes s’attendent à des records absolus d’achat.
Bon, il faut croire que c’est ainsi que fonctionne la société de consommation. Et ce n’est pas à moi de vous dire ce qu’il faut en penser.

Je voudrais simplement proposer une alternative au vacarme de ce « vendredi noir ».

Si elle est utile à quelques-uns des lecteurs de PureSanté, alors ce sera déjà une réussite.

Je voudrais vous proposer d’entrer un instant…dans cette photo :






Fermez les yeux, et imaginez que vous êtes là-haut, le gardien du phare qui se tient face à l’immensité de la mer, avec le vent et les embruns qui vous fouettent le visage.

Des dizaines de mètres sous vos pieds, c’est une bataille monstrueuse qui se déroule : des vagues immenses se jettent à l’assaut de la roche dans un fracas phénoménal.

Un temps d’accalmie succède à une saillie…Un leurre. Car bientôt la mer redouble de fureur contre la pierre. Les vagues sont les dents d’un ogre qui veut tout dévorer sur sa route.

Vous, là-haut, vous n’avez de prise sur rien.

Qu’une vague plus forte que les autres entaille le rocher…et que se passerait-il ?

Vous êtes au bord de l’abîme, dans un abandon complet à ces forces qui vous dépassent, et pourtant vous n’avez pas peur.

Vous ne risquez rien. Il y a en vous une immense énergie, une confiance tranquille que vous sentez circuler en vous.

Le rocher tiendra bon. Rien ne pourra vous atteindre.

Le temps de ce petit voyage, vous êtes le seigneur du rocher.

Restez dans votre royaume le temps de retrouver le calme intérieur.

Ensuite, vous pourrez redescendre parmi les hommes…Il paraît que c’est « vendredi noir ».

Santé !

Gabriel Combris






Blog Widget by LinkWithin