la vigne rouge




1888, Vincent Van Gogh se trouve à Arles et peint ces vendanges, à Montmajour (qui se trouve à côté de la ville d'Arles). Moins célèbre que les fameux tournesols, cette oeuvre fait exception par rapport aux autres tableaux de Van Gogh : c'est la seule et unique toile qui fût vendu par le peintre ! Anna Bosh, elle aussi peintre, lui achètera la toile.



Etrange monde des arts, passage du statut d'inconnu, puis, on ne sait pourquoi ,au fond, à celui d'idole. Suivant les vagues des modes, ressurgissent, retombent dans l'oubli. Il suffit de bien peu pour faire les gloires (on dit le buzz, là aussi les mots sont comme les oeuvres) et encore moins pour les défaire...



1 comment

comprendre a dit…

Tu as raison sur les arts et la reconnaissance des artistes : combien sont morts dans la pauvreté la plus complète alors qu'ils sont désormais considérés comme des artistes majeurs dans leurs domaines. A l'inverse, combien ont été "oubliés" en moins de 100 ans : je lis un livre sur Jean-Léon Gérôme, célèbre de son vivant, et qui est finalement resté dans les esprits grâce aux élèves qu'il a formés et qui sont partis aux États Unis. Enfin, combien d'artistes ratés adulés internationalement ? ;-)

19 mars 2011 à 19:09
Blog Widget by LinkWithin